• Bienvenue
  • Chambres d'hôtes
  • Séjours
  • gite vallée des merveilles

Les parcs à visiter durant un séjour en Argentine

L’Argentine est une destination à découvrir pour les amoureux de la nature en quête de nouveaux horizons. Cette contrée regorge de réserves hors du commun qui raviront les amateurs de randonnées et de safari-photo.

Parmi les endroits à ne pas manquer dans ce pays, il y a le parc national Los Glaciares. Cette aire protégée d’une superficie de 5 393 km² se situe dans la province de Santa Cruz, au sud-est de la Patagonie argentine. Elle est classée en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle doit son nom à de nombreux glaciers qui finissent dans le lac Argentino. Dans ce havre de paix, les routards peuvent visiter le Glaciar Perito Moreno. Cette merveille a été baptisée en l’honneur de l’explorateur Francisco Moreno. Grâce à sa taille et son accessibilité, cet inlandsis fait partie des sites les plus prisés des vacanciers durant leur circuit en Argentine. Les globe-trotters ont aussi la possibilité de gravir le mont Fitz Roy. Cette formation géologique est la source de divers mythes et légendes.

Los Arrayanes, un parc forestier de l’Argentine

Le parc national Los Arrayanes est un incontournable durant un circuit Argentine. Cette réserve de la biosphère se trouve dans la province de Neuquén, sur la côte nord du lac Nahuel Huapi. Elle était une partie du parc national Nahuel Huapi jusqu’à son entière autonomie en 1971. Cette étendue boisée doit son nom à sa forêt essentiellement composée de Luma apiculata, un arbre connu sous l’appellation de « arrayán ». Dans cette localité, les routards peuvent admirer diverses variétés de plantes comme le Nothofagus antarctica, le Pilgerodendron uviferum, le Peumus boldus et le Chusquea culeou. Les aventuriers ont également la possibilité d’observer de nombreux spécimens d’oiseaux tels que l’ouette des Andes, le cormoran impérial et le tourco rougegorge. Par ailleurs, une escapade à Los Arrayanes est une occasion de prendre en photo certains mammifères en voie de disparition, à l’instar de la loutre du Chili, du chat de Geoffroy, du pudu puda et du colocolo.

Esteros del Iberá, une réserve remarquable d’Argentine

Les Esteros del Iberá sont une adresse à ne pas manquer lors de circuits Argentine. Cette vaste zone humide de près de 12 000 km² est constituée de plusieurs marécages et d’étangs. Elle fait partie des sites Ramsar et est classée en tant que réserve naturelle. Grâce à son emplacement et son accès difficile, ce havre de paix est un vrai paradis pour les botanistes et les amateurs de safari en tout genre. En effet, il abrite une faune et une flore exceptionnelle. Dans ce sanctuaire sauvage, les vacanciers peuvent admirer plusieurs variétés de plantes, à l’exemple du Butia yatay, de l’Eichhornia azurea et de l’Uncaria tomentosa. Les aventuriers ont également la possibilité d’observer de nombreuses espèces d’animaux comme le loup à crinière, le caïman noir, l’anaconda jaune, le dorado, la piéride du cassier et le nandou. En outre, une expédition aux Esteros del Iberá est une opportunité pour rencontrer des Guaranis, une tribu indigène qui vit dans cette localité.