• randonnée villages de la vallée de la roya
  • Randonnée  mercantour
  • randonnée vallée des merveilles
  • randonnée vallée des merveilles
  • Rando Transhumance
  • randonnée villages de la vallée de la roya

Hameau de Piène Haute

Avant l'ouverture des routes de fond de vallée, les bourgs situés sur les hauteurs occupaient des situations prépondérantes autant au niveau administratif que sur le plan économique. C'était le cas de Piène Haute (600 m), ancien chef-lieu d'une importante communauté villageoise s'étendant de San Michele à Libre en passant par Fanghetto, Olivetta et Ravaï (aujourd'hui "Piène Basse").

Mais depuis l'ouverture de la route de la Roya en 1877 jusqu'à Piène Basse et en 1893 jusqu'à Breil-sur-Roya, puis avec la construction du chemin de fer depuis Vintimille jusqu'à Piène Basse en 1915, un transfert de l'activité s'est opéré vers l'aval. Parallèlement Piène Haute perdait son titre de chef-lieu au profit d'Olivetta et lors du traité de paix franco-italien de 1947, plusieurs hameaux devinrent français et intégrèrent la commune de Breil-sur-Roya, notamment "Piena" (Piène Haute), "Libri" (Libre) et le poste-frontière de "Ravaï" (Piène Basse), quasiment à l'abandon depuis la suppression de la douane et de la gare.
Itinéraire Du parking situé juste en face de l'ancienne douane (170 m - b.112), prendre le sentier raide et tortueux qui permet de s'extraire littéralement de la vallée de la Roya, très encaissée à ce niveau.
Déjouant les accidents d'un relief tourmenté, le tracé prend au bout d'une heure un profil plus aimable et c'est par une traversée panoramique sur le flanc Nord de la cime du Tron qu'on rejoint le Pas de Ferbiole (524 m), face au pictural hameau de Piène Haute, avec en toile de fond les crêtes frontalières du col de Tende.
Un cheminement creusé dans les marnes conduit aisément jusqu'au plateau suspendu qu'occupent les maisons anciennes resserrées autour d'une étroite rue pavée.
Après une visite de Piène Haute, de sa place "à l'italienne", de son église baroque et du chemin aérien desservant le château fort, malheureusement fermé au public, prendre le chemin du retour par l'itinéraire de montée pour regagner le point de départ.
Variante : à noter deux autres options pour la descente vers la Roya, soit versant Est sur le col de l'Arma (b.414), soit versant Nord sur Piène Basse (b.439, 114).
Prévoir dans ce cas une navette de véhicules.

+ d'info sur Randonnée Oxygéne