• randonnée villages de la vallée de la roya
  • Randonnée  mercantour
  • randonnée vallée des merveilles
  • randonnée vallée des merveilles
  • Rando Transhumance
  • randonnée villages de la vallée de la roya

Breil sur Roya à Airole

Objectif "toutes saisons" en raison de l'exposition favorable du tracé à l'adret et de l'altitude très modérée. Le cheminement en corniche au-dessus de la vallée offre de multiples panoramas sur les restanques (planches de culture) audacieusement suspendues au-dessus des eaux vertes de la Roya.

A noter les nombreux "casouns", constructions spécifiques à la basse vallée de la Roya, qui émaillent le parcours : une voûte de pierre couverte d'une chape de mortier de chaux donne à ces bâtiments un aspect tout à fait original, plus maure ou sicilien qu'azuréen. L'absence de schiste ou d'argile, qui auraient pu respectivement fournir lauzes et tuiles, s'est ajoutée à une gestion très stricte des maigres ressources forestières pour contraindre jadis les habitants à cette architecture de type méditerranéen qu'on ne retrouve dans aucune autre vallée des Alpes-Maritimes.
Itinéraire Depuis la place d'Airole (150 m), suivre la rive gauche orographique de la Roya : on parvient par une montée régulière à travers les olivaies en vue du hameau italien de Fanghetto; le sentier redescend alors et vient frôler la rivière.
Traverser sous des arches de pierre les hautes maisons du hameau avant de redescendre vers une charmante chapelle blanche.
Repartir, toujours parmi les oliviers, en direction de la borne-frontière; peu après la balise 411, franchir le ruisseau Audin sur un ancien pont restauré, puis s'élever en corniche à travers la pinède parsemée de petits "casouns".
Parvenu à l'aplomb (336 m) du hameau ruiné de Cabo, le regard embrasse les sites de Piène-Haute et de Libre.
L'aimable plateau de Libre s'atteint par une montée dans les pins, puis les oliviers (b.412, 413).
Redescendre 500 m sur la route jusqu'au quartier de Bourgogni (b.416) pour trouver l'amorce du sentier de Breil.
Après une traversée qui mène à l'aplomb de Cotté, grimper dans une barre rocheuse (480 m) avant de plonger vers la piste agricole de Praghiou (b.106).
Suivre celle-ci quelque temps avant de retrouver un chemin pavé (b.104) qui glisse insensiblement vers le vallon et le vieux pont de pierre de Carleva.
Longer le cours de la Roya (300 m - b.105) et parvenir à l'orée du village de Breil-sur-Roya, niché à l'abri d'un piton rocheux, par la porte de Gênes et la chapelle Saint-Antoine (b.3).
Retour en train depuis la gare de Breil-sur-Roya, en amont du village
+ d'info sur Randonnée Oxygéne